Les aventures et les découvertes sont légions sur le continent sud-américain. Quelle que soit la destination choisie par les routards, elles seront toujours au rendez-vous. Pour passer d’agréables vacances en famille, en solo ou en groupe dans cette région du globe, les bourlingueurs sont invités à effectuer un séjour au Pérou. Ce pays possède mille et un attraits qui ne laisseront pas les voyageurs dans l’indifférence.

séjour au Pérou

Parmi les trésors touristiques péruviens, il y a les sites protégés. Tant d’adresses méritent une visite, mais pour commencer leur périple, les globe-trotters peuvent aller au parc national de Paracas qui se trouve dans la province de Pisco. En termes de superficie, il faut le reconnaître, ce sanctuaire sauvage est assez grand. En effet, celui-ci couvre près de 3 350 km². Dans cette immensité vivent une faune et une flore impressionnante. Pour les animaux, par exemple, plusieurs espèces aviaires ont été recensées. On note les cormorans de Gaimard, les goélands gris, les sternes incas ou encore les manchots de Humboldt. En ce qui concerne les végétaux, les amoureux de la nature seront aux anges, car dans cette réserve, ils verront des morelles, des oxalis, des lichens…

Visite du fameux parc national de Manú

Pour la suite de leurs séjours au Pérou, les aventuriers pourront découvrir un parc qui fait partie de la liste des réserves de biosphère de l’UNESCO. Il s’agit notamment du site de Manú. Ce sanctuaire de la vie sauvage attire plusieurs milliers de touristes tous les ans. Il est localisé dans le sud-est du pays entre 2 départements, celui de Cusco et celui de Madre de Dios. Côté superficie, il est plus grand que le parc national de Paracas, car il s’étend sur plus de 18 000 km². En ce qui concerne les paysages qui composent l’aire protégée, ceux-ci sont principalement composés de forêts et de falaises rocheuses. Ces dernières sont appelées par les locaux sous le nom de « collpas ». Elles constituent un véritable garde-manger pour les perroquets du site, car leurs roches contiennent des éléments minéraux, dont ces oiseaux ont besoin. En outre, Manù est une adresse appréciée par les voyageurs avides d’aventures humaines, car elle est un refuge pour de nombreuses tribus indigènes comme les Amahuaca, les Nahua, les Yine et bien d’autres encore.

L’aire protégée de Pacaya-Samiria, un endroit parfait pour finir les vacances

Séjourner au Pérou aura donné l’occasion aux bourlingueurs de découvrir 2 beaux parcs naturels du territoire. Si les aventuriers le souhaitent, ils ont la possibilité de terminer leur voyage en beauté avec la visite de la réserve de Pacaya-Samiria. Cette dernière est inscrite sur la liste des sites Ramsar et se situe dans la région de Loreto. Pour la petite histoire, elle a vu le jour en 1972 et a été principalement créée pour protéger la biodiversité de la forêt basse de l’Amazonie du Pérou. Étant donné que la réserve est en partie dominée par une zone humide, le meilleur moyen pour s’y déplacer reste sans doute le bateau. Une virée dans ce type d’embarcation permettra aux touristes d’observer des caïmans noirs, des dauphins roses, des loutres géantes, des tortues de rivière, etc.

José

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot kfhne ?

Fil RSS des commentaires de cet article