Grossesse : vos démarches et vos droits

Rédigé par José - - Aucun commentaire

 

Grossesse : vos démarches et vos droits


En attendant l’arrivée de votre bout de chou vous n’avez certainement qu’une envie : lui préparer tranquillement un cocon douillet ainsi qu’un magnifique trousseau. Mais avant cela, il existe d’autres formalités particulièrement importantes à effectuer. Découvrez sur l’article qui suit les bons à savoir.

Les démarches de la grossesse

Vous avez trois mois pour aller consulter un gynécologue et passer la toute première échographie. Il est conseillé de prendre rendez-vous avant la fin du 2e mois.
Après ce rendez-vous, le médecin vous remettra deux documents: l’attestation de la première visite médicale et un certificat médical confirmant votre grossesse.
Vous devez faire parvenir ce certificat à la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et chez la Caisse d’allocations familiales (Caf).
Un mois plus tard, vous obtenez un «Guide de surveillance médicale de la mère et du nourrisson» (carnet de maternité). Avec à un calendrier personnalisé selon la date présumée de votre accouchement, ce carnet rappelle tous les examens que vous aurez à faire jusqu’aux trois mois de votre bébé.

Les démarches pour obtenir la prime de naissance


Il faut envoyer à votre CAF :

 

  • la déclaration de grossesse dans les 14 premières semaines.
  • ou les justificatifs concernant l’adoption ou le placement de l’enfant. Vous pourrez demander en ligne la copie intégrale acte de naissance de votre enfant.

  • Si vous n’êtes pas allocataire, vous devez compléter un formulaire de déclaration de situation et une déclaration de ressources. Vous pouvez demander ces formulaires à votre CAF.

    Le montant:

    Le montant de la prime de naissance ou d’adoption est fixé en pourcentage de la base mensuelle de calcul des allocations familiales. Il est revalorisé au 1er janvier de chaque année, ainsi au 1er janvier 2008, le montant de la prime de naissance était de 863,79 €.
    Au 1er août 2005, le montant de la prime à l’adoption de la PAJE a été doublé depuis septembre 2005. Le taux de prime est désormais égal à 1727,59 €.

    Ce qui faut savoir:

    La prime de naissance n’est pas due en cas d’interruption de grossesse, avant la fin du 5ème mois suivant le début de grossesse.

Lors de l'interruption de travail à cause de votre grossesse, il est peu probable de devoir vous soumettre au contrôle arrêt maladie.
Votre employeur ayant pu constater votre état et son évolution, il ne demandera pas un tel contrôle.

Classé dans : Sante - Mots clés : aucun

Les lunettes avec verres progressifs.

Rédigé par José - -

 

Les lunettes avec verres progressifs. une meilleure vision et correction pour chaque oeil.


Lorsque la vision d’un individu est altérée de loin ou de près le problème ne se pose pas il se fera faire une paire de lunettes qui corrige son défaut mais quand le problème de la vue se porte sur les deux distances ou bien il faut toujours avoir sur soi deux paires de lunettes une pour voir correctement de près et une pour voir correctement de loin ce qui en théorie à l’air très aisé mais qui dans la pratique n’est pas une chose facile à réaliser car à chaque fois il faut changer de lunette, lorsqu’on conduit ou qu’on est en train de faire ses courses ou le ménage ça devient vite une corvée et on finit par ne plus mettre de lunettes du tout. Il reste alors une solution c’est de franchir le pas et de porter des lunettes avec des verres progressifs, ce type de verre va non seulement corriger la myopie mais aussi la presbyte et ainsi va permettre une excellente vision de prés et de loin avec une seule paire de lunettes de vues.
Au fil des années ce type de verres a beaucoup évolué, ils garantissent maintenant une vision bien large et panoramique quand on regarde au loin, un espace de vision intermédiaire qui n’existait pas avant et qui permet un passage plus doux à l’espace lecture qui est lui plus petit que l’espace pour regarder au loin mais qui est suffisant large pour offrir un bon confort pour l’usage qui lui est réservé. Tous ces changements apportés depuis la création des verres progressifs ont été faits dans le but de leur apporter un plus grand confort et une vitesse d’adaptation beaucoup plus rapide qu’autrefois, il fallait parfois plusieurs semaines voir plusieurs mois pour que les personnes s’habituent aux verres progressifs d’anciennes générations. La minceur et la légèreté des verres actuels sont aussi à considérer.
Cette technique est apparue pour la première fois en 1959 et n’a rien à voir avec la technique des lunettes pas cher Marseille dites à double foyer. Aujourd’hui contrairement à autrefois le passage d’une puissance de vision à l’autre se fait quasiment sans que l’œil ne s’en rende compte, on peut même obtenir des verres progressif pour des lunettes de soleil tendances. Il faut compter un temps minimum d’adaptation d’un jour ou deux selon la personne surtout lorsqu’on en a jamais porté. La première étape est de passer par un ophtalmologue pour qu’il établisse un document avec les corrections à faire par l’opticien qui va réaliser les verres. Les verres progressifs demandent des mesures vraiment précises par rapport aux verres classiques surtout un bon centrage car cela pourrait provoquer par la suite des vertiges ou des migraines à la personne qui les porte.
Indormations , conseils, dossiers santé

 

Classé dans : Sante - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie